Investir dans le foncier viticole en Champagne

investir dans un GFV
Caves de Champagne

Investir dans le foncier viticole dans le cadre de la diversification de ses actifs permet entre autres d’investir dans des actifs tangibles : un GFV est propriétaire d’une ou plusieurs parcelle(s) de vigne en AOC Champagne dont la notoriété est mondialement reconnue.

Les avantages d’investir dans le foncier viticole

Par ailleurs, l’évolution de la valeur vénale du foncier champenois est peu ou pas impactée par les crises financières contrairement aux valeurs boursières.

La location des vignes par bail à long terme offre des avantages fiscaux tant en matière de réduction d’IFI, qu’en terme de transmission de patrimoine.

Enfin, il peut s’agir également d’un investissement plaisir, permettant de pouvoir détenir quelques parcelles d’une appellation prestigieuse et d’en obtenir les bouteilles, fruits de ses propres vignes.

l’option d’investir via un GFV : Statut juridique

Les GFA et plus spécifiquement les GFV sont régis par la Loi n° 70-1299 du 31 décembre 1970, qui depuis a été, à quelques reprises, amendée.

L’objectif premier des GFV est de détenir des biens fonciers viticoles, sans toutefois les exploiter, et d’en confier l’exploitation à des viticulteurs par bail à long terme, condition indispensable pour que les associés bénéficient des avantages fiscaux.

Seules les personnes physiques peuvent être associées de GFV

Mode de Fonctionnement pour investir dans un GFV

Une souscription est lancée en vue de la constitution d’un GFV ou bien de son augmentation de capital aux fins d’acquisition de la ou des parcelles convoitées. Une fois la souscription atteinte, les vignes sont achetées, puis louées à un exploitant par bail à long terme.

Les fermages (loyers) sont alors versés, par le viticulteur exploitant, au GFV.

Le GFV lors de son Assemblée Générale décide de la distribution des revenus aux associés sous la forme de revenus fonciers (en numéraire ou bien en nature, sous la forme de bouteilles)